La médiathèque se trouve dans l’enceinte de l’Espace culturel Alain-Poher, au 7, avenue Auguste Duru. Téléphone : 01 49 61 33 69 / Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La médiathèque est un lieu public gratuit, de culture, de découverte et d’animations. Vous pouvez-y emprunter ou consulter sur place des livres et/ou des revues pour tous (bébés lecteurs, enfants, ados, adultes).

De la littérature classique à celle contemporaine, en passant par le théâtre, les romans policiers, la science-fiction... Tous les genres sont à votre disposition.

Des espaces de lecture et de recherche sont aménagés. Les enfants ont à leur disposition un lieu coloré et ludique où les livres leur sont directement accessibles.

Comment s’inscrire ?

La consultation des livres sur place est libre. Pour emprunter des livres, il suffit de s’inscrire gratuitement auprès des professionnelles sur place.

L’inscription est gratuite pour tous (sur présentation d’un justificatif de domicile). La durée du prêt est de deux semaines pour les nouveautés et trois semaines pour les autres ouvrages.

Empruntez une liseuse électronique

La médiathèque s’est dotée de liseuses. Ces dernières vous permettront de lire plus de 200 livres libres de droits. Pour réserver : rendez-vous à la médiathèque !

Espace multimédia

Cet espace permet à tous d’avoir accès aux nouveaux outils de recherche documentaire.

En plus de permettre aux usagers de naviguer gratuitement sur Internet en Haut débit, l’espace multimédia peut aussi être un lieu de travail, grâce aux outils bureautiques de base.

Un quatrième poste est installé en tant que catalogue de la médiathèque, afin de trouver rapidement les ouvrages que vous recherchez.

NB : Une inscription gratuite préalable à la médiathèque est nécessaire.

Animations

De nombreuses animations pour petits et grands sont organisées à la médiathèque. Au programme par exemple : ateliers mangas, calligraphie japonaise, céramique, arts de rue, Anglais... Également des ateliers philo pour enfants de 5 à 10 ans, en présence de la bibliothécaire et d’un professeur des écoles licencié en philosophie.

Pour plus de renseignements sur les activités culturelles, rapprochez-vous de l’équipe des bibliothécaires.



Règlement intérieur de la médiathèque :

Mise à jour : mars 2015

REGLEMENT INTERIEUR DU RESEAU DES MEDIATHEQUES

I. DISPOSITIONS GENERALES



Article 1 : Le réseau des médiathèques de la Communauté d’Agglomération « Les Portes de

l’Essonne » est un service public communautaire de la lecture à disposition des usagers. Il

est chargé de favoriser l’accès du public le plus large à l’écrit, à l’image et au son. Ainsi

participe-t-il au développement des loisirs, à l’accès à l’information, à la recherche

documentaire, à l’éducation et à la culture de tous, en respectant la diversité des goûts et

des choix.

L’action du réseau s’inspire de la philosophie de deux textes de référence : la Charte des

Bibliothèques adoptée par le Conseil Supérieur des Bibliothèques (7 novembre 1991) et le

manifeste de l’UNESCO sur la bibliothèque publique (1994).



Article 2 : Chaque établissement est un lieu ouvert à tous sans distinction d’origine, d’âge,

de sexe, de religion ou de situation sociale. Le libre accès, la libre circulation, la consultation

sur place et la liberté d’usage sont la règle. Le personnel du réseau des médiathèques est au

service des usagers pour les aider à mieux utiliser les ressources disponibles (accueil,

renseignements, recherches documentaires…).

Ces objectifs ne peuvent être atteints que si chaque usager respecte les conditions de

fonctionnement fixées par le présent règlement intérieur.



II. INSCRIPTIONS



Article 3 : L’inscription et le prêt des documents sont gratuits pour :

- les habitants du territoire des Portes de l’Essonne,

- les élèves et étudiants fréquentant un établissement scolaire ou un organisme de

formation du territoire de la CALPE,

- les personnels de la communauté d’agglomération et des communes la composant,

- les personnes travaillant sur le territoire de la CALPE.

En dehors des clauses ci-dessus, l’usager souhaitant s’inscrire devra s’acquitter d’une

cotisation annuelle fixée par le Conseil Communautaire pour le prêt de documents.

L’accès Internet est gratuit pour tout usager.



Article 4 : Pour s’inscrire dans l’un des établissements du réseau, l’usager doit justifier de son

identité (document légalement reconnu comme pièce d’identité) et de son domicile (facture

EDF, eau, téléphone, quittance, justificatif fiscal… datant de moins de trois mois). De même

sont demandés les justificatifs nécessaires à l’exonération du paiement des inscriptions. Pour

les mineurs de moins de 18 ans, la fiche d’inscription devra être remplie et signée par le

responsable légal.

L’usager reçoit alors une carte et un mot de passe qui lui permettent d’accéder à son compte

en ligne sur lequel il peut effectuer diverses opérations (consultation, réservation,

prolongation…).

Cette carte peut être utilisée sur tout le réseau des médiathèques de la Communauté

d’Agglomération.



Article 5 : L’inscription doit être renouvelée annuellement, en présence de l’usager, sur

présentation d’un justificatif de domicile.



Article 6 : L’usager est tenu de signaler immédiatement tout changement d’adresse en

présentant les justificatifs évoqués à l’article 4.

En cas de perte ou de vol de sa carte, il doit prévenir immédiatement la médiathèque pour

faire opposition. Il lui sera établi une nouvelle carte.



Article 7 : Chaque carte est nominative. L’usager est personnellement responsable de sa

carte et des documents empruntés avec celle-ci.

Article 8 : Le fichier informatisé des usagers et des transactions est conforme aux directives

de la Commission Nationale Informatique et Libertés. Chacun peut avoir accès aux

renseignements le concernant.



III. PRETS ET RESTITUTION DES DOCUMENTS



Article 9 : Pour emprunter des documents, l’usager doit être inscrit et présenter sa

carte de lecteur. En cas d’oubli de cette dernière, il devra justifier de son identité.



Article 10 : Les parents sont responsables du choix et des documents empruntés par les

enfants mineurs dont ils ont la charge. La responsabilité du personnel ne peut en aucun cas

être engagée.



Article 11 : La majeure partie des documents des médiathèques peut être empruntée.

Toutefois, les documents faisant l’objet d’une signalisation particulière (dernier numéro de

revues, documents dits « usuels »…) ne peuvent être consultés que sur place.



Article 12 : Le volume des documents empruntés sur le réseau des médiathèques est illimité.

Afin de faire profiter au plus grand nombre des derniers achats de documents, l’emprunt est

limité à 9 nouveautés (documents acquis par le réseau dans les trois derniers mois) sur tous

les établissements :

- 3 livres

- 3 vidéos

- 3 compact-discs



Article 13 : La durée du prêt pour les documents est d’un mois. Une prolongation d’un mois

peut être accordée, si ces documents ne font pas l’objet d’une réservation. La durée de prêt

des documents acquis par le réseau dans les 3 derniers mois ne pourra être prolongée.

Pendant les vacances d’été, la durée de prêt sera prolongée sans modification du règlement

Intérieur.



Article 14 : Les documents du réseau des médiathèques sont un bien commun à disposition

de l’ensemble des usagers. Il appartient donc aux emprunteurs de veiller à ce qu’ils soient

rendus en bon état à la date prévue.

Le retour des documents peut s’effectuer dans toutes les médiathèques du réseau ou dans

toutes les boîtes de retour placées à l’entrée de celles-ci, indépendamment du lieu d’emprunt.



Article 15 : Il est proposé un service particulier de prêt aux collectivités publiques ou privées

pouvant justifier d’une existence légale.

Le prêt aux collectivités consiste à confier des documents du réseau des médiathèques à une

collectivité qui s’engage à gérer le prêt de ces derniers en direction de ses propres membres.

La collectivité doit désigner un responsable chargé d’assurer la gestion du prêt et d’être

l’interlocuteur du réseau des médiathèques. Il doit justifier de sa qualité. La collectivité

s’engage à prêter gratuitement les documents du réseau des médiathèques.

Le nombre de documents empruntables pour chaque collectivité est illimité à l’exception de

ceux acquis par le réseau dans les 3 derniers mois. La durée de prêt est de 3 mois. La

prolongation est possible dans la limite de l’article 13.

Le prêt de DVD n’est pas autorisé aux collectivités : le réseau des médiathèques achète

uniquement les droits de prêt individuel et non collectif.



Article 16 : Afin d’éviter tout litige ultérieur, il est recommandé de signaler les anomalies

constatées sur les documents avant emprunt.

En cas de perte ou de détérioration d’un document, l’emprunteur doit assurer son

remplacement ou son remboursement forfaitaire défini dans le tarif du réseau des

Médiathèques.



Article 17 : L’usager n’ayant pas restitué des documents dans les délais impartis s’expose

à des poursuites. Il recevra trois lettres de rappel (ou courriels pour les deux premiers

envois) :

- le 1èr courrier l’informera que la date prévue du retour des documents est

dépassée ;

- le 2ème courrier lui signalera la suspension de sa carte de lecteur le temps du retour

des documents en retard ;

- la 3e lettre (RAR) intitulée « dernier rappel avant poursuite » lui indiquera qu’un

titre de recette d’un montant forfaitaire calculé en fonction des documents non

restitués, sera adressé à la trésorerie municipale pour recouvrement.

À partir de l’émission du titre de recette, la restitution des documents ne sera plus possible.

Le remboursement forfaitaire des documents non rendus, auquel s’ajouteront les frais de mise

en recouvrement (frais fixés par le Trésor Public), sera calculé selon un barème précisé par

délibération du Conseil Communautaire.



IV. CONSULTATION SUR PLACE ET IMPRESSION DES DOCUMENTS



Article 18 : L’accès et l’utilisation des collections et services du réseau des médiathèques

par les mineurs sont placés sous la responsabilité d’un adulte responsable. La consultation

sur place de tout document imprimé est libre et gratuite et ne fait l’objet d’aucune formalité.



Article 19 : Le lecteur peut exercer son droit de reproduction des documents disponibles sur

le réseau des médiathèques dans le respect du Code de la Propriété intellectuelle (loi 57-298

du 11 mars 1957 relative au droit d’auteur, modifiée par la loi 85-660 du 3 juillet 1985, loi

92-597 du 1er juillet 1992 relative au Code de la Propriété intellectuelle).

L’usage d’un appareillage numérique photographique personnel est possible dans ces

Conditions.

Le réseau des médiathèques met des photocopieurs à la disposition des usagers. Ils sont la

propriété d’une entreprise extérieure qui en assure l’exploitation et la maintenance. Le réseau

des médiathèques n’est pas responsable des dysfonctionnements techniques ou du mauvais

usage des cartes.

Les impressions et photocopies sont payantes. Elles sont payables à l’unité ou par achat de

cartes programmées sur les sites équipés. Leur tarif est fixé par délibération du Conseil

Communautaire.



V. ACCES AUX MEDIATHEQUES : REGLES DE VIE COLLECTIVE



Article 20 : Le réseau des médiathèques n’est pas responsable des enfants non accompagnés.

Les ascenseurs leur sont interdits.

Pour des raisons de sécurité, l’accès au bâtiment ou à certaines prestations peut être limité.

Une évacuation des bâtiments peut être nécessaire, dans ce cas, le public se conformera

strictement aux consignes données par le personnel.



Article 21 : L’interdiction de fumer, respectant ainsi la législation en cours, et de manger dans

les locaux des médiathèques est la règle.



Article 22 : À l’intérieur des locaux, les usagers sont tenus de respecter les lieux et notamment

le mobilier. Le calme doit être respecté et le silence est exigé dans les salles d’étude.

L’usage des téléphones portables en mode silence et des baladeurs est toléré dans le respect

de tous. Les conversations téléphoniques seront alors poursuivies en dehors de

l’établissement ou dans une zone isolée ne gênant pas les autres usagers. L’accès au bâtiment

est piéton à l’exception du matériel d’aide aux personnes handicapées et poussettes. La

présence des animaux est interdite dans l’établissement, à l’exception des chiens guides

D’aveugle.



Article 23 : Le personnel se réserve le droit de restreindre l’accès à toute personne qui, par

son comportement, entraîne une gêne dans la vie de l’établissement.

Sous l’autorité du responsable du site, et dans le cadre légal, le personnel peut être amené à

contrôler les issues et demander aux usagers de vider leurs poches et sacs dans le cas d’un

constat d’infraction, notamment en cas de disparition de documents ou de sonnerie du

dispositif antivol.



Article 24 : Le personnel du réseau des médiathèques ne peut être tenu pour responsable en

cas de disparition d’objets personnels dans l’enceinte des établissements ou préjudices suite

à des litiges entre usagers.



Article 25 : Les reportages photos ou vidéo à l’intérieur du bâtiment peuvent être autorisés

après accord du responsable du site, dans le respect de la législation en vigueur, et

uniquement après avoir signé le formulaire prévu à cet effet.



VI. USAGE D’INTERNET



L’accès à Internet s’inscrit dans les missions du réseau des médiathèques.

Le personnel est à l’écoute des besoins du public. Il a pour rôle d’orienter et d’aider à la

rechercher documentaire, de faire respecter le règlement intérieur et d’intervenir s’il y a des

manquements aux consignes. Dans ce cas, il en demandera l’arrêt immédiat. Sauf dans le

cadre d’ateliers organisés, il n’a pas vocation à assurer une formation à l’informatique.

Les principales règles du bon usage d’Internet décrites ci-après s’imposent à tout utilisateur

du service. Elles précisent la responsabilité de l’usager en accord avec la législation en

Vigueur.



Article 26 : L’accès à Internet est gratuit. Il est ouvert à toute personne inscrite au réseau

des médiathèques. L’autorisation d’accès aux services offerts est strictement personnelle.

Pour les moins de 18 ans, une clause spéciale est remplie lors de l’inscription.



Article 27 : Les utilisateurs s’engagent à utiliser les services Internet dans le respect des

règles propres à chaque site et de la législation en vigueur, notamment :

- à ne pas consulter volontairement des sites illicites (art. 227-23, 227-24, 227-28 du

Code Pénal ;

- à ne pas diffuser de données illicites sur le réseau, pouvant provoquer volontairement

des dysfonctionnements aux équipements constituants de l’Internet ou encore

s’introduire illicitement dans des systèmes d’information.



Article 28 : Le réseau des médiathèques ne peut être tenu responsable d’éventuelles

interruptions de service pour raison technique.

L’utilisateur est responsable de l’usage qu’il fait des ressources informatiques et du réseau

auquel il a accès. Il s’engage à ne pas effectuer des opérations qui pourraient avoir des

conséquences néfastes sur l’intégrité de l’outil informatique, sur le fonctionnement normal de

l’installation et des réseaux. Notamment, il est interdit de :

- tenter de quitter l’interface de protection

- chercher à modifier la configuration informatique des postes

- télécharger ou installer des logiciels

- intervenir techniquement sur le matériel

- introduire des logiciels parasites

- effectuer tout autre acte assimilé à du vandalisme informatique.



Article 29 : Le stockage ou le transit de documents dont le contenu est contraire à la loi est

interdit. L’utilisateur se doit de n’accéder qu’aux informations et documents stockés qui lui

sont destinés, publics ou partagés. Il s’interdit toute tentative ou utilisation de machine locale

ou distante dont il ne possède pas de compte.

Afin d’assurer un maintien de la qualité de service, du bon fonctionnement des équipements,

de la disponibilité et des règles de bon usage, les administrateurs du système d’information

se réservent la possibilité d’accéder à tout document, dans le respect de la confidentialité des

informations contenues.

Il est porté à l’attention des utilisateurs que des outils et des méthodes d’analyse peuvent

être mises en oeuvre dans le cas de suspicion d’utilisation frauduleuse ou illicite. Les traces

de connexions et des sites Internet consultés sont conservées et font l’objet d’une déclaration

auprès de la Commission Nationale informatique et Libertés.



Article 30 : Un filtre des contenus répréhensibles est installé sur le réseau informatique. Le

réseau des médiathèques ne saurait être tenu pour responsable des défaillances et des limites

du système. Seuls les parents sont responsables de l’utilisation des informations et

communications acheminées par le réseau vers leurs enfants mineurs.



Article 31 : Le non-respect des articles 26 à 29, constaté par le personnel, peut donner lieu à

un arrêt immédiat de la session et éventuellement à une exclusion du service temporaire ou

Définitive.



VI. APPLICATION DU REGLEMENT



Article 32 : Tout usager, par le fait de son inscription ou par le fait de fréquenter le réseau

des médiathèques, s’engage à se conformer au présent règlement. Une version intégrale

peut être communiquée lors de l’inscription. Un exemplaire est affiché en permanence dans

les locaux à l’usage du public.



Article 33 : Le personnel, sous l’autorité de la direction du réseau, est habilité à expulser ou

à interdire d’accès tout contrevenant au règlement ou encore à faire appel aux forces de

L’ordre.



Article 34 : Le personnel du réseau des médiathèques est chargé, sous la responsabilité de la

direction du réseau, de l’application du présent règlement.

Article 35 : Toute modification du présent règlement est notifiée au public par voie d’affichage.